Quand un chantier n’avance pas vite ça se voit. La cause encore cette météo qui en ce mois d’avril n’a pas été des plus clémente. Résultat ça n’avance pas très vite entre deux averses, des forts coups de vents de ce weekend et en y rajoutant d’autre élément c’est au ralenti. Le pignon a quand même été bétonné de l’autre coté, il ne restera plus qu’a finir la pointe dès que l’accès sera moins dangereux.